A quels modes de traitement pouvez-vous avoir recours ?

En cas d’insuffisance rénale, quelque soit le mode de traitement choisi, il vous permettra de prendre le relais des reins pour accomplir certaines fonctions que ceux-ci ne peuvent plus garantir.

En fonction de votre mode de vie, de votre état de santé et de vos impératifs médicaux, vous pourrez choisir entre trois méthodes :

  • L’hémodialyse
  • La dialyse péritonéale
  • La transplantation

Pour vous aider à prendre votre décision quant à votre choix de traitement, vous pouvez :

  • En parler à votre médecin,
  • En discuter avec votre famille, vos amis, une personne de confiance,
  • Rencontrer des personnes sous traitement qui pourront vous parler des avantages et des inconvénients de chaque méthode,
  • Consulter nos témoignages.

Aucun choix n’est définitif. De nombreux patients font l’expérience de différents traitements au cours de leur vie.

 

L’hémodialyse (HD)

  • À l’hôpital, vous êtes assisté par une infirmière
  • Le traitement s’effectue au minimum trois fois par semaine
  • Vous êtes encadré par le personnel médical
  • Les séances durent de 4 à 5 heures (transport non compris) à des horaires fixes, pendant la matinée, l’après-midi ou la soirée : durant cette période, vous êtes relié à une machine qui filtre votre sang en-dehors de votre organisme pour le débarrasser des déchets
  • Vous aurez besoin d’unaccès vasculaire (fistule ou Demers)

    dialyse 232x183

  • Les trajets (domicile / hôpital) aller et retour sont pris en charge par la CNS
  • La dialyse doit pouvoir s’organiser en fonction de vos journées de travail (si possible)
  • Pendant la dialyse et selon les dispositions de l’hôpital, vous pourrez regarder la télévision, travailler à votre ordinateur ou encore lire un livre, feuilleter un magazine, pédaler grâce à un vélo-lit ou même dormir.
  • Pratiquer un sport est recommandé. Toutefois, évitez les sports violents. Parlez-en à votre médecin.
  • Les vacances restent possibles mais il faut réserver longtemps à l’avance dans un centre de dialyse proche de votre destination.

La dialyse péritonéale

  • Le traitement est quotidien
  • Après une formation, c’est vous qui assurez votre traitement chez vous :
    • votre sang est filtré au travers de votre péritoine via un liquide introduit dans votre cavité abdominal.
  • Cette technique nécessite de garder du liquide dans le ventre. Vous aurez besoin d’un cathéter de Tenckhoff.

    pd1

  • Deux techniques sont possibles :
    • soit un traitement continu de nuit avec une machine près de votre lit,
    • soit un traitement de jour avec environ 4 interventions de votre part
  • Capacité du domicile à recevoir le stock de matériel nécessaire
  • Vous pouvez gérer vos séances de dialyse en les adaptant à vos activités quotidiennes
  • Vous voyez votre médecin une fois par mois pour une visite de contrôle à l’hôpital
  • Pratiquer un sport est recommandé. Toutefois, évitez les sports violents. Parlez-en à votre médecin
  • Les vacances restent possibles, à condition que le matériel soit livré sur place

 

La transplantation

Une autre forme de traitement est encore possible : vous pouvez recevoir le rein d’une autre personne, morte ou vivante.

Ce rein prendra le relais de vos organes malades et vous ne serez plus tenus d’être dialysé.

Le Grand-Duché du Luxembourg collabore avec des centres spécialisés de pointe dans le domaine de la greffe rénale à l’étranger.

Cependant, un bilan médical complet est indispensable avant toute première consultation au centre de greffe.

La durée d’attente moyenne dans les pays Benelux pour recevoir une transplantation rénale est d’environ 2 ans.