Certaines maladies rénales sont plus fréquentes chez les femmes

Certaines maladies rénales, telles que la néphropathie lupique ou l'infection rénale (pyélonéphrite aiguë ou chronique) touchent généralement les femmes. La néphropathie lupique est une maladie rénale causée par une maladie auto-immune qui a pour caractéristique que le système immunitaire du corps attaque ses propres cellules et organes. La pyélonéphrite est une infection potentiellement grave qui concerne un seul ou les deux reins. Les infections rénales (à l'instar de la plupart des infections urinaires) sont plus fréquentes chez les femmes et les risques augmentent pendant la grossesse. Afin d'obtenir de bons résultats (comme pour la plupart des maladies rénales), le diagnostique et le traitement doivent être précoces.

schonspender


Zu hoher Phosphatspiegel bei Dialysepatienten führt häufig zu beschleunigter Arteriosklerose?
30% der nierenkranken Australier führen die Dialyse zu Hause durch
Wussten Sie schon, dass Sport für Dialysepatienten besonders vorteilhaft sein kann
Wussten Sie schon, dass die Sternfrucht Gift ist bei Niereninsuffizienz